batterie


  • fluckigerAndrew Fluckiger commence la batterie à l’âge de 12 ans au « Drums and percussion Center ». Il se perfectionnera ensuite en suivant les cours d’Alain Frey à la traverse puis de Serge Ubersax à Music Arts.

    Membre actif de l’AMR, il a suivi de nombreux ateliers, a été responsable des jams, donné plusieurs concerts au sein de cette association.

    Andrew est actuellement titulaire du diplôme d’enseignement discerné par l’école professionnelle de jazz AMR/CPM. Il a également suivi les cours de compositions d’Ohad Talmor et joué régulièrement au festival des Cropettes.

    Actuellement, il se produit avec Jackson Wahengo , le groupe Sambaiao et est en train de monter son propre trio, concerts à venir prochainement !

  • ericEric Fournier a étudié la batterie à l’école Dante Agostini de Toulouse, puis au conservatoire d’Annecy, avant de faire le cursus de l’école professionnelle de jazz de Genève.

    Après avoir joué dans des formations rock et funk à la guitare et à la batterie, il est maintenant impliqué en tant que batteur dans plusieurs projets jazz sur Genève.

    Il a joué avec des musiciens comme les pianistes Michel Bastet, Gabriel Zufferey ou Mael Godinat, et s’est produit sur les principales scènes jazz de Genève.

  • Francisl

    Francis Stoessel est né en 1992 et commence la batterie à l’âge de 6 ans.

    Il fait ses débuts sur scène en 2003 et commence ses premiers concerts professionnels 4 ans plus tard à l'âge de 15 ans. 

    Depuis il a eu l’occasion de multiplier les expériences dans des styles et formations variées, de l’orchestre philarmonique au duo en passant par le Big-band, du Jazz au Classique , en passant par le Rock, diverses musiques africaines, afro-cubaines, antillaises, Soul, Hip-Hop, RnB.

    Lauréat de plusieurs prix en groupe et en solo, notamment : 1erprix du concours national de batterie en catégorie Advanced en 2012, 2eme prix en solo la même année, puis en groupe avec le trio Less Than Four au tremplin international du Festival « Des rives et des notes »  (Oloron Ste-Marie, France) 1 er prix du jury et 1 er prix du public pour le trio et prix du meilleur soliste à titre individuel.

    La musique l’a amené à voyager au Brésil, au Paraguay, en France, en Espagne, au Cameroun ainsi qu’à New-York, où il a eu l’occasion de travailler avec des batteurs de renommée internationale (Jason Gianni, Marko Djordjevic, Pat Petrillo, Frank Katz…).

    Francis est également directeur adjoint d’un projet de développement au Cameroun, « La musique pour un changement social durable », et travaille activement à développer des applications musciales dans un cadre de santé publique et de promotion de santé en Suisse et à l’étranger.

    Collaborations actuelles :

    • Zy-Amm
    • Matt Mathews
    • ASIMA
    • NF Quartet
    • BBDR Big Band
    • Jazzik
    • Stéphane Stas

    Crédits Photo: Anne Gerzat

  • ibanezHernando Ibanez est né en Colombie. Son père musicien amateur lui enseigne les premières connaissances musicales à l'orgue électronique. A 16 ans, il prend la place de batteur dans un groupe de rock. Plus tard, il étudie la percussion classique, puis à la grande chance de rencontrer Ernesto Simpson, percussionniste cubain ayant joué avec Dizzy Gillepsie, qui l'initie au "latin jazz".

    Arrivé en Suisse à la fin des années 90, il s'inscrit au Conservatoire Populaire pour suivre les cours professionnels avec Raoul Esmerode. Il se fait connaître sur la scène genevoise en jouant régulièrement dans les ateliers et jam sessions de l'AMR.

    Ses références sont Elvin Jones, Art Blakey, Jack de Johnette (pour la batterie) et d'une manière générale le hard bop et les orchestres de Miles Davis et John Coltrane des années 60.


  • nelson

    Nelson Schaer a étudié la batterie à l’Epi, au Conservatoire de Musique de Genève et à l’AMR. Par la suite, il complète sa formation à travers plusieurs voyages, au Burkina-Faso avec le griot Baba Konaté, en Italie au Séminaire international de Jazz à Sienne, ainsi qu'à New York avec Matt Wilson et Gérald Cleaver.

    Il est également titulaire d'une Licence (Master) en Sciences de l’Éducation de l’Université de Genève. Son travail de Mémoire de Licence a pour objet la transmission des savoirs musicaux du griot burkinabé Baba Konaté.

    Nelson Schaer est à la tête de deux groupes L'Orage et Duck Duck Grey Duck avec lesquels il a donné d’innombrables concerts et enregistré plusieurs albums.

    Par ailleurs, il est très actif en tant que « sideman ». Il a participé a de nombreux projets, tourné au quatre coins de la planète et enregistré plus d'une trentaine d'albums.

    Nelson Schaer est programmateur de concerts. Pendant quatre ans, il a programmé les concerts au club de jazz et de Musiques improvisée (AMR), et depuis 2014 il est programmateur des concerts de jazz des Musiques en Eté de la Ville de Genève.

    Voici une liste non exhaustive des ses collaborations :

    Erika Stucky & Roots of Communication, 'NK, Maël Godinat Trionyx, Mama Rosin, Regis, Kassette, Giallo Oscuro, Brandy Butler, La Fanfare du Loup Orchestra, Bebe Belge, Les Mystères de l'Ouest, Brico Jardin, Heavy Trash, Technicolor Orchestra, Quatuor Terpsychordes, etc....

     

    « Et c’est alors que la batterie part à son tour dans une tirade solitaire, Nelson Schaer frappant les fûts avec le brio d’un jazzman, des syncopes ébouriffantes retombant par dizaines sur l’audience ébahie. »

                                                                      Tribune de Genève (Fabrice Gottraux)

     

    « Duck Duck Grey Duck a des arguments : le meilleur batteur de ce côté-ci du Rhône, Nelson Schaer, t-shirt de Sun Ra, gros tambours ajustés comme les métronomes d’un galérien. Ce trio pas prétentieux gigote sur des guitares antiques et des basses huileuses. On dirait le Sud. Il fait chaud enfin. »

     

                                                                                Le Temps (Arnaud Robert)

     

    « Le jazz est un fameux ristrette, tassé noir & fumant et Nelson Schaer est tombé tout petit dedans. C’est que ça swingue grave, c’est que ça groove gros à la baraque. »

                      

                                                                                Viva la Musica (Jean Firmann)

     

    « La batterie groove à mort » 

                                                                                Le Courrier (Roderic Mounir)

    « Duck Duck Grey Duck : La révélation psyché-soul »

    Les Inrocks (Stéphane Deschamps)